Comme chai nous, Paris 17

Après une journée de travail, quel plaisir d’arriver dans ce restaurant où on se sent un peu « comme chez soi » : de la bonne musique, une décoration à la fois simple et originale et un service jeune, dynamique et chaleureux qui sait bien manier l’humour.

Pas de carte en main, toutes les propositions sont écrites à la craie sur une ardoise : entrées, plats et desserts, tous élaborés sur place à partir de produits frais du terroir.

Photo 17-03-2016 20 24 35

Pour choisir le vin, je suis fan du concept : une carte triée par ordre de prix des bouteilles et avec des commentaires pertinents pour vous aider à sélectionner le vin qui vous convient. Les vins sont disponibles au verre à un prix proportionnel à celui de la bouteille (6 euros le verre pour les bouteilles à 25 euros).

En entrée, nous avons eu l’occasion de tester 3 saveurs différentes :

  • l’œuf poché aux champignons à la crème et poivre sauvage, cuit tout juste comme il faut pour laisser le jaune bien couler ; c’est tellement bon que vous êtes obligés de déroger aux règles de bienséance en sauçant avec le pain jusqu’à la dernière goutte
  • la brick de chèvre au miel et tomates séchées, bien copieuse et délicieuse, amateurs de fromage, ne passez pas à côté (j’ai hésité avec le croustillant de camembert que je testerai une prochaine fois)
  • la mozarella de burrata, crémeuse et servie avec un bon jambon de Serrano et des tomates séchées

En plat, bien que le burger de ma voisine avec ses frites maison m’interpellait, pour pouvoir déguster les desserts, j’ai opté pour plus léger : les gambas flambées à l’anis servies avec un bon risotto et des légumes anciens très bien assaisonnés.

Photo 17-03-2016 20 50 37

Pour le dessert, j’ai craqué pour :

  • le mi-cuit au chocolat à l’ancienne, bien coulant avec le goût du bon chocolat à l’ancienne « de grand-mère », comme dirait le propriétaire de ce charmant restaurant. Il est servi avec une bonne boule de glace vanille et un petit peu de caramel
  • le baba au rhum, quant à lui, qui arrive bien imbibé, un plaisir pour les adeptes de rhum comme moi, le tout recouvert d’une crème chantilly « aérienne » comme dirait mon papa (dans notre jargon, cela veut dire si légère et délicieuse qu’on pourrait en manger sans s’arrêter)

Ce que j’ai préféré : le dynamisme du service, l’ambiance conviviale, la qualité de la cuisine et le rapport qualité/prix

Ce que j’ai le moins aimé :  ne pas avoir goûté à tout, je vais donc devoir y retourner 🙂

Mon conseil : si vous recherchez un service à l’étiquette, n’y allez pas ! A contrario, si vous cherchez une bonne table et une ambiance détente, réservez vite votre place parce que ce restaurant est souvent plein.

Publicités

2 réflexions sur “Comme chai nous, Paris 17

  1. Ping : Premier anniversaire du Carnet Gourmand de Marielle ! – Le Carnet Gourmand de Marielle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s