Atelier Vivanda, Paris 16

Vivanda : terme latin issu du verbe « vivere » signifiant « ce qui sert à vivre » et aujourd’hui synonyme du mot français « Viande ».

C’est le nom qu’a choisi le chef Akrame, doublement étoilé, pour le petit restaurant d’une vingtaine de places qu’il a ouvert à deux pas de l’Etoile, rue Lauriston, en face de son autre restaurant connu. Une décoration simple, en bois et des tables avec couteaux à viande incorporés portant le nom du restaurant : Carnivores, ce restaurant est fait pour titiller vos papilles !

Si vous y arrivez avant vos amis, vous pouvez lire « Le Journal de la Viande » pour découvrir l’histoire du chef et de ses restaurants et comprendre les types viande, leurs origines et leur qualité. Au cours de cette lecture, j’ai retenu un proverbe bien sympathique : « On a beau manger sa viande jusqu’à l’os, la gourmandise ne disparaît jamais » (Proverbe Africain, Batéké).

Photo 06-04-2016 19 58 45

Ici, la carte tient en une page et  le menu entrée/viande/accompagnement/dessert est à 36 euros :

  • Rubrique « à picorer », hors menu, où vous pouvez par exemple choisir de fines tranches de bœuf fumé maturé 50 jours coupées à la machine devant vos yeux (12 euros)
  • Entrée au choix, celles que j’ai dégustées étaient exceptionnelles :
    • un mélange de betteraves crues et cuites avec sauce mayonnaise et cacahuète, une entrée fraîche et gourmande. La betterave crue peut en effrayer certains mais, croyez-moi, elle est si bien travaillée que vous ne pouvez que l’apprécier
    • la terrine de cuisse de canard avec oignons grelots au vinaigre, assaisonnée à merveille, à déguster seule ou à tartiner
  • Viandes au choix :
    • Hampe Black Angus, Magret de canard, Côte de porc ibérique, Quasi de veau,…
    • et, avec un supplément à payer, des produits d’exception au choix, ci-dessous ceux que j’ai goûtés :
      • Bavette Wagyu de Kobé : 15 euros de supplément pour déguster la viande de ce fameux bœuf connu pour être bien chouchouté pendant toute la durée de son élevage (massage, musique,…) afin d’assurer une viande d’extrême qualité
      • Cœur d’entrecôte XL Black Angus : 20 euros de suppléments pour une viande tendre, fondante et délicieuse
  • Accompagnements au choix : pommes dauphines comme vous pouvez le voir dans la photo ci-dessus, mais aussi, purée, gratin dauphinois…des accompagnements délicieux, faits maison et à volonté
  • Desserts, en apparence communs, mais toujours avec une touche d’originalité comme :
    • la brioche caramélisée bien tendre avec ananas en dés et raisins imbibés au rhum, le tout nappé d’une merveilleuse chantilly vanille maison
    • le moelleux au chocolat avec son coulis et pistache et sa glace à …l’estragon! Amatrice de moelleux au chocolat, ce dernier est excellent et se marie parfaitement bien avec la pistache et l’estragon, un mélange que je n’avais jamais testé auparavant

Pour les amateurs de burgers, la maison propose le « Croquavor », une réinterprétation du hamburger ; je n’ai pas eu l’occasion de le goûter ou de l’apercevoir  sur une table voisine pour vous le décrire mais je compte bien le tester un jour ! 😉

Ce que j’ai préféré : l’atmosphère « cosy » vu la taille du restaurant , le rapport qualité prix du menu entrée/viande/accompagnements à volonté/dessert à 36 euros, le service agréable, l’odeur de la bonne viande et la qualité indéniable des plats, de l’entrée au dessert en passant par le produit phare de la maison

Ce que j’ai le moins aimé : il faut l’avouer, en sortant, on sent un peu le graillon mais, comme on vous le précise bien au bas de l’addition : « une cuisine sans odeur, est une cuisine sans saveur »

Photo 06-04-2016 21 38 07

Mon conseil : amateurs de bonne viande, réservez vite votre table parce que la vingtaine de places est très prisée. Claustrophobes, évitez parce que l’endroit est petit et les tables assez rapprochées ; personnellement ça ne m’a pas gêné et j’ai passé un agréable moment gourmand. Privilégiez le premier service pour ne pas trop attendre. Et finalement, évitez de prévoir un rendez-vous important après sauf si vous avez le temps de vous refaire une beauté pour éliminer l’odeur de la bonne viande 🙂

Publicités

9 réflexions sur “Atelier Vivanda, Paris 16

  1. NOUHAD AJALTOUNI

    Merci Marielle pour ce Billet Gastronomique .
    Tu devrais aussi te presenter dans  » La Peau d’un Chef « .
    Tu ferais un Malheur !
    Aujourd’hui Dimanche , Broummana 22 degres , Ciel Clair , Mamkoucheh Extra …

    Aimé par 1 personne

  2. Ping : Premier anniversaire du Carnet Gourmand de Marielle ! – Le Carnet Gourmand de Marielle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s