Abdel wahab, Beyrouth, Liban

Aujourd’hui, c’est à 4 heures de vol de Paris que je vous fais voyager, en plein cœur de Beyrouth, la belle capitale libanaise. C’est dans le quartier d’Achrafieh, rue Abdel wahab el Inglizi que ce restaurant a élu domicile.

Au rez-de-chaussée, une grande salle et un balcon vitré en hiver et, à l’étage, une terrasse en plein air avec une belle fontaine, une sorte de jardin suspendu avec vue, tant sur les anciennes maisons aux arcades, que sur les nouveaux grattes-ciel qui jonchent la ville, un mix entre tradition et modernité, secret de ce tout petit pays de 10 452 km2, à peine plus grand que la Corse.

Pour commencer, rien ne vaut le bon Arack du pays, boisson qui ressemble beaucoup au Pastis. Il se commande par quart de bouteille (pour 3 personnes environ), demie-bouteille ou bouteille complète. Je vous conseille de demander au serveur qui prépare le mix de mélanger 1/3 d’arack avec 2/3 d’eau (à 50/50, la dose est un peu trop forte 😉 ). Pour les personnes qui n’apprécient pas les boissons anisées, goûtez le bon vin libanais qui a pris le soleil, vous ne le regretterez pas.

Photo 04-05-2016 19 25 44

Pour ceux qui ne connaissent pas bien la gastronomie libanaise, un bon repas libanais démarre toujours avec des mezzés froids et chauds, de petites assiettes à partager qui sont placées en milieu de table :

  • Le moutabbal, encore appelé caviar d’aubergine, un mélange d’aubergine et de crème de sésame assaisonnée et arrosée d’huile d’olive
  • Le hommos, purée de pois chiche avec crème de sésame assaisonnée qu’on peut choisir froide ou accompagnée de viande chaude comme sur la photo ci-dessous
  • Le labné, crème de fromage blanc libanaise, qu’on peut consommer seule ou, comme je la préfère, avec un peu d’ail et de menthe, un pur délice ! 🙂
  • Sans oublier la bonne huile d’olive locale et le pain libanais servi chaud et qu’on peut même demander grillé pour ceux qui le préfèrent croustillant 🙂
  • Le tabboulé libanais, à ne pas du tout confondre avec le tabboulé proposé dans les supermarchés français ! Un tabboulé fait avec beaucoup de persil, des tomates et des oignons, principaux ingrédients de cette délicieuse salade libanaise
  • les makanéks, petites saucisses à base de bœuf ou de porc, pouvant être accompagnées de sauce au citron ou de sauce à base de mélasse de grenade
  • les rikakats, des feuilletés au fromage libanais, pouvant être grillés au four (comme dans la photos) ou frits (meilleurs au goût mais plus caloriques 🙂 )

Après les mezzés, place à la viande ! Pour goûter à tout, je vous recommande l’assiette mixte avec :

  • du kafta, viande hachée mixée avec du persil et des oignons
  • du chich taouk, morceaux de poulet marinés grillés qui se marient très bien avec la délicieuse crème à l’ail servie à côté
  • du lahm mechoui, morceaux de viande grillés

Le tout accompagné de tomates et oignons grillés et d’un pain libanais enduit d’épices, persil et oignons.

Photo 04-05-2016 19 41 30

Enfin, même si vous n’avez plus faim, vous ne pouvez pas passer à côté des desserts libanais ! Mes préférés :

  • les karabijs, un mélange de pistaches entouré d’une bonne pâte sablée, le tout à plonger dans une sorte de crème meringuée exquise (le natef) !
  • la knéfé, dessert au fromage à arroser de sauce sucrée avant de la déguster. Sachez que ce dessert se consomme également en tant que petit déjeuner au Liban, servi dans des galettes au sésame.

Ne ratez pas non plus les fruits du Liban ! Ils ne sont pas aussi beaux que les fruits européens ni aussi standards parce qu’ils ne sont pas traités comme en Europe, du quasi-bio plein de goût !

Pour accompagner le tout, les fumeurs amateurs d’arguilé (chicha libanaise) pourront en commander au tabac pur (arguilé ajamiyé) ou parfumée.

Après ce repas, vous êtes prêts pour une bonne sieste avant d’aller à la découverte de ce beau pays aux facettes multiples : sites touristiques, vie nocturne animée avec de superbes boîtes de nuit en plein air en été, routes de vins libanais, mer et montagne, tout le monde est servi !

Ce que j’ai préféré : le cadre traditionnel, la qualité de la cuisine avec un bon rapport qualité/prix, l’amabilité du service, la magnifique terrasse, bref, une belle image du Liban

Ce que j’ai le moins aimé : le fait que les salles, même fermées, accueillent des fumeurs 😦

Mon conseil : Pour profiter à fond du repas, je conseille en général de commander les mezzés en même temps que la viande vu que cette dernière se marie très bien avec le hommous, le moutabbal, le tabboulé,…Pour 2 personnes à l’appétit moyen, ne dépassez pas 5 mezzés sinon vous risquez de ne pas atteindre le dessert ! 😉

Publicités

9 réflexions sur “Abdel wahab, Beyrouth, Liban

  1. Ping : Premier anniversaire du Carnet Gourmand de Marielle ! – Le Carnet Gourmand de Marielle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s