Benoit, Paris 4*

Pour la rentrée, je vous emmène dans un bistrot parisien hors du commun. En effet, Benoit a la particularité d’avoir une étoile au guide Michelin et de faire partie des nombreux restaurants d’Alain Ducasse tout en conservant un esprit »bistrot ».

Une fois le seuil de la porte passé, vous êtes transportés dans une autre époque : carrelage, boiseries, dentelles, argenterie, assiettes en porcelaine, carte imprimée sur papier jauni avec police de caractère à l’ancienne… Tout est fait pour un voyage dans le temps afin de déguster, dans les meilleures conditions, les plats traditionnels de la cuisine française.

Photo 24-06-2016 19 37 21

Pour commencer, vous avez un choix d’entrées entre 22 et 32 euros, j’en ai testé plusieurs :

  • les escargots en coquille avec une sauce au beurre d’ail et fines herbes si délicieuse que vous ne pourrez en laisser une goutte dans l’assiette
  • les asperges blanches des Landes servies tièdes avec une sauce maltaise, une entrée légère et exquise
  • le foie gras de canard confit servi avec une brioche parisienne toastée, qualité et quantité au rendez-vous ! Personnellement, j’adore déguster le foie gras sur un pain brioché, j’étais donc ravie !
  • une soupe crémeuse d’écrevisses à la ciboulette, un mélange de saveurs aussi fin qu’explosif en bouche

En plat, vous aurez le choix entre poissons et viandes de 34 à 54 euros comme :

  • le cassoulet maison, haricots blancs est fait à l’ancienne. Servi en portion très généreuse (vous n’en voyez que la moitié dans la photo), je vous conseille vivement d’y goûter
  • le foie de veau en persillade servi avec une excellente sauce et des pommes de terre fondantes

Pour terminer, vous pourrez choisir l’assiette de fromage à 16 euros et/ou un dessert à 14 euros. J’ai goûté aux très bons fromages mais je ne raterai pour rien au monde les excellents desserts de ce restaurant, à commencer par la coupe framboise-verveine proposée en suggestion du moment cet été : un dessert frais et léger, idéal pour une fin de repas copieux.

Toutefois, mon coup de cœur dans les desserts de Benoit, celui dont je ne me lasserai jamais, reste le plat de profiteroles Benoit, fourrés à la crème comme le faisait grand-mère, accompagnés d’une glace à la vanille, le tout à tremper, façon fondue, dans une onctueuse sauce au chocolat chaud, chocolat provenant tout droit de la manufacture d’Alain Ducasse à Paris.

Photo 24-06-2016 21 03 47

Ce que j’ai préféré : le cadre du bistrot à l’ancienne, le service très aimable et professionnel sans chichis et surtout la qualité des plats servis et la petite madeleine tiède et moelleuse à la fin du repas 🙂

Ce que j’ai le moins aimé : si je dois mentionner quelque chose, ce serait le budget ; en effet, les prix sont un peu élevés même si la qualité des plats les justifie en grande partie

Mon conseil :  si vous aimez les bons plats à l’ancienne, je vous conseille vivement d’allez chez Benoit les déguster avec la touche étoilée dans un cadre charmant qui vous déconnectera du présent le temps d’un repas

Publicités

5 réflexions sur “Benoit, Paris 4*

  1. Ping : Premier anniversaire du Carnet Gourmand de Marielle ! – Le Carnet Gourmand de Marielle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s